CAFÉ FUMEUR

CAFÉ FUMEUR



Si tu es de mauvaise humeur
Si tout t’énerve, si tout t’ennuie
Je t’invite au Café Fumeur
Jusqu’au bout, au bout de la nuit

Il faut vraiment que tu t’arrêtes
Il faut vraiment faire une pause
Viens, je t’offre une cigarette
On va rire de mille choses

Allez, allez viens te détendre
Ça n’va pas nuire à ta santé
Fumer ne réduit pas en cendres
Mais ça entretien l’amitié
Pour t’éclaircir un peu la gorge
Tu n’as qu’à boire un mojito
Arrêter d’regarder l’horloge
Quand il est trop tard, il est tôt


Si tu ne broies que du malheur
Si c’est à cause d’une femme
Je t’invite au Café Fumeur
Jusqu’au bout, au bout de tes larmes

Du passé, fais donc table rase
Il faut parler ou bien crier
Y a que les mégots qui s’écrasent
Qui finissent dans les cendriers

Allez, allez ne sois plus triste
Tu me fais penser à Milord
Je suis là pour que tu résistes
À l’envie d’aller dans l’décor
Tiens, voilà du feu, je t’allume
Le tabac, c’est l’anti-démon
Je n’veux pas que tu te consumes
Aspire la vie à pleins poumons


Si tu en as gros sur le cœur
Si ce soir tu n’as pas de veine
Je t’invite au Café Fumeur
Jusqu’au bout, au bout de ta peine

Tu verras, dans un verre ou deux
La vie sera beaucoup plus belle
Cette femme qui te rend malheureux
Tu ne penseras plus à elle

Allez, allez viens dans mon rade
Chante, danse et montre ton cul
Demain tu s’ras peut-être malade
Mais content d’avoir survécu
Tu t’sentiras un peu bizarre
Mais tu sauras que rien ne meurt
Quand on entre un peu par hasard
Ici, dans le Café Fumeur


Allez, allez viens dans mon rade
Chante, danse et montre ton cul
Demain tu s’ras peut-être malade
Mais content d’avoir survécu
Tu t’sentiras un peu bizarre
Mais tu sauras que rien ne meurt
Quand on entre un peu par hasard
Ici, dans le Café Fumeur.


Paroles : Brindille – Musique : Georges Nawrocki